Fernand de La Tombelle et la musique populaire du Périgord - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2022

Fernand de La Tombelle et la musique populaire du Périgord

(1)
1

Résumé

Organiste et compositeur aujourd’hui oublié, Fernand de La Tombelle (1854-1928), élève de Dubois, Guilmant et Saint-Saëns, enseigna l’harmonie à la Schola Cantorum, de son ouverture, dont il jette les bases avec d’Indy et Bordes, à 1905. Séjournant régulièrement dans son château de Fayrac en Dordogne, jusqu’à s’y installer définitivement, il n’eut de cesse de s’intéresser à la musique du Périgord en recueillant notamment lui-même des chants populaires qu’il utilise dans diverses compositions, faisant ainsi, dans ce domaine, figure de précurseur qui suscita le respect de Bourgault-Ducoudray. Cet article se propose de présenter le travail de La Tombelle dans ce domaine à partir de documents d’archives inédits et de ses œuvres composées sur des thèmes populaires du Périgord : Chansons Patoises du Périgord traduites et harmonisées par F. de la Tombelle (s.d) ; Noël Périgourdin, chœur à 4 voix (1893 ?) ; Rapsodie périgourdine pour piano (1905 ?) ; Fantaisie sur deux thèmes (profane et grégorien) pour orgue (1907) ; Il est venu l’enfant divin (Ancienne mélodie périgourdine), adaptation en forme de Noël et harmonisation pour voix et orgue (1922).
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03861196 , version 1 (19-11-2022)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03861196 , version 1

Citer

Jean-Christophe Branger. Fernand de La Tombelle et la musique populaire du Périgord. Sylvie Douche; Cédric Segond-Genovesi. Étudier, enseigner & composer à la Schola Cantorum (1896-1962), Aedam Musicae, pp.479-520, 2022. ⟨hal-03861196⟩
0 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More