L’expérience et l’identité. Comment parler de l’appartenance à un collectif ?.

Résumé : Appartenir à un collectif, une catégorie sociopolitique, un groupe, est un accomplissement pratique et quotidien. « Être membre de » n’est pas un fait brut ou de nature, mais bien une pratique, un « faire » qu’on apprend et qu’on mérite en interaction avec l’environnement. Cette conception de l’appartenance ressort de notre étude de l’expérience des jeunes indigènes Huarpes boursiers d’une Université publique argentine. Les objectifs spécifiques de l’article sont de décrire l’expérience interculturelle des indigènes de Mendoza et de mettre en doute l’utilité de la notion d’identité pour rendre compte de leur appartenance à une catégorie sociopolitique.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [21 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.univ-lyon2.fr/hal-01945299
Contributeur : German D. Fernandez-Vavrik <>
Soumis le : lundi 10 décembre 2018 - 16:10:53
Dernière modification le : mercredi 20 novembre 2019 - 03:12:24

Fichier

2010 Artículo Identité FR ...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-01945299, version 1

Citation

Germán Fernández-Vavrik. L’expérience et l’identité. Comment parler de l’appartenance à un collectif ?.. Émulations : Revue des jeunes chercheuses et chercheurs en sciences sociales, Presses universitaires de Louvain, 2010, 8, pp.73-86. ⟨hal-01945299⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

80

Téléchargements de fichiers

34