La confrontation des mots lao et vieux : la perception de la vieillesse en Chine et en France - Université Lumière Lyon 2 Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2023

La confrontation des mots lao et vieux : la perception de la vieillesse en Chine et en France

Isabelle Guinamard

Résumé

A quoi pensons-nous quand nous employons le mot vieux ? Ce mot convoque-t-il les mêmes images en chinois et en français ? Telles sont les questions soulevées dans la présente étude, où nous mettons face à face le mot 老 lao et son principal équivalent dans les dictionnaires de traduction française : vieux. Ils sont tous les deux polysémiques mais tandis que le sème principal d’âge avancé est commun, les sens dérivés se différencient clairement. Cela est particulièrement saisissant quant à la connotation, lorsque les deux adjectifs s’appliquent à une personne. Là où lao retient l’aspect positif des années passées, l’accumulation des expériences de vie et de la sagesse, d’où le respect dû aux aînés, vieux sous-entend l’usure et la décrépitude. Par ailleurs, en ce qui concerne les genres, lao renvoie notamment à une image masculine, et en français, l’implicite négatif se renforce avec la forme féminine vieille.

Domaines

Linguistique
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04062793 , version 1 (07-04-2023)

Identifiants

  • HAL Id : hal-04062793 , version 1

Citer

Weiwei Guo, Isabelle Guinamard. La confrontation des mots lao et vieux : la perception de la vieillesse en Chine et en France. Weiwei Guo; Isabelle Guinamard; Marie Laureillard. Vieillesses en Chine et en France : Mots, textes, images, Peter Lang, In press, 978-3-631-86443-2. ⟨hal-04062793⟩
21 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More