Usage labels in modern dictionaries: comparative analysis between French, Ukrainian and Russian languages - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Argotica : revue internationale d'études argotiques Année : 2014

Usage labels in modern dictionaries: comparative analysis between French, Ukrainian and Russian languages

Les marques de niveau de langue dans les dictionnaires modernes : analyse comparative entre le français, l'ukrainien et le russe

(1)
1

Résumé

The practice of usage labels or language labels dates back to the first lexicographical studies in the early seventeenth century. Since then it has moved from value judgments to consolidated labels and, more recently, to symbols. Traditionally, non-standard units are labelled completely subjectively by the author or the authors of the dictionary. The current study examines more than thirty general dictionaries together with the dictionaries of non-standard language in three languages-French, Ukrainian and Russian-all published in the two-thousands. The lexicographical analysis comes with the registers' definitions listed in analysed dictionaries. It is also illustrated by five words belonging to different registers. Their labels have been extracted from several general dictionaries and firstly compared in the same language and after, between different languages. This research has highlighted the heterogeneity of concepts of low registers in the same language as well as the differences between the compared languages. The simplification of the labelling system in dictionaries, the language labels' homogenization as well as the development of a clear system of labels' allocation in dictionaries could simplify the understanding and the translation of the units for language specialists and for learners.
La pratique des marques d'usage ou des marques de niveau de langue remonte aux premiers ouvrages lexicographiques au début du XVIIe siècle. Depuis, elle a évolué en passant d'abord par des jugements de valeur, par des marques codifiées, et plus récemment, par des symboles. Traditionnellement, les unités non-standard sont étiquetées d'une façon complètement subjective par le ou les auteurs du dictionnaire. L'étude actuelle passe en revue une trentaine de dictionnaires généraux et du langage non-standard dans les trois langues-français, ukrainien et russe - tous publiés dans les années 2000. L'analyse lexicographique est accompagnée par les définitions des registres répertoriés dans ces ouvrages. Elle est également illustrée par cinq mots appartenant à des registres différents et dont les étiquettes ont été extraites de quelques dictionnaires généraux et mises en comparaison au niveau d'une seule langue d'un côté et entre les différentes langues d'un autre. La présente recherche a permis de mettre en évidence l'hétérogénéité des notions de bas registres au sein de la même langue ainsi que les différences existant entre les langues comparées. Une simplification du système de marquage dans les dictionnaires, l'homogénéisation des étiquettes au niveau d'une langue ainsi que l'élaboration d'un système lisible de leur attribution dans les dictionnaires pourraient faciliter la compréhension et la traduction de ces unités tant par les spécialistes de langue que par les apprenants.
Fichier principal
Vignette du fichier
shevchenko_hal_argot.pdf (331.5 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-02470410 , version 1 (07-02-2020)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02470410 , version 1

Citer

Natalya Shevchenko. Les marques de niveau de langue dans les dictionnaires modernes : analyse comparative entre le français, l'ukrainien et le russe. Argotica : revue internationale d'études argotiques, 2014, TRADUIRE L’ARGOT, 3. ⟨hal-02470410⟩

Collections

UNIV-LYON2 UDL
57 Consultations
114 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More