Embaucher ou habiliter ? Recrutement et espaces de (non)qualification dans l’hôtellerie-restauration

Résumé : Comment se construit la confiance sur un marché du travail non qualifié lorsque la main-d’œuvre est a priori dépourvue des signaux habituels de la qualification ? Sur la base d’enquêtes de terrain menées dans le secteur de l’hôtellerie-restauration, nous montrons que les opérations de recrutement liées aux emplois non qualifiés sont investies de façon très inégale selon les espaces de qualification dans lesquels se définit la non-qualification. Dans le « pôle professionnel », l’emploi non qualifié se situe aux marges d’une activité principalement exercée par des gens de métier. Dans la mesure où la confiance se construit en amont des transactions, l’embauche repose sur la reconnaissance de qualités préalablement sanctionnées, ce qui rend problématique le recrutement de la main-d’œuvre dépourvue des signaux de qualification attendue. À l’inverse, le « pôle commercial » mobilise une main-d’œuvre plus substituable. La dépendance des employeurs envers le marché du travail les conduit à davantage se confronter à des candidats inconnus. Il en résulte des opérations de sélection pouvant aboutir au recrutement de profils improbables, ce qui conduit à nuancer l’image d’un secteur réputé pour ses discriminations.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lyon2.fr/hal-02016676
Contributeur : Sylvie Monchatre <>
Soumis le : mardi 12 février 2019 - 19:00:04
Dernière modification le : mercredi 13 février 2019 - 01:21:28

Identifiants

  • HAL Id : hal-02016676, version 1

Citation

Sylvie Monchatre. Embaucher ou habiliter ? Recrutement et espaces de (non)qualification dans l’hôtellerie-restauration. Travail et Emploi, DARES, A paraître. ⟨hal-02016676⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

40