Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Thèse

De la traduction : J. Thibaudeau et J.-P. Manganaro médiateurs d’Italo Calvino

Résumé : La traduction, pratique fondatrice de la véritable unité européenne, représente le lieu privilégié pour l’observation de la rencontre de cultures, écritures et personnalités littéraires différentes. Dans cette optique, l’étude des transpositions des œuvres de l’écrivain Italo Calvino en France dévoile l’existence, entre des pays limitrophes, d’écarts profonds, au niveau linguistique et culturel, qui surgissent à l’occasion de l’analyse comparée d’un texte original et de sa version transposée. À la base de cette recherche se situe donc la rencontre entre civilisations proches mais distinctes mises en relation par deux traducteurs ayant des expériences et des sensibilités hétérogènes. Notre investigation s’appuie non seulement sur les traductions mais aussi sur les retraductions des œuvres principales d’I. Calvino par Jean Thibaudeau, écrivain pour l’édition et la radiodiffusion, choisi par l’auteur lui-même (années 1970), et par Jean-Paul Manganaro, traducteur professionnel, désigné par la maison éditoriale ‘Le Seuil’ (années 1980). Des œuvres comme Les Villes invisibles et La Route de San Giovanni mettent en lumière le rapport individuel de J. Thibaudeau et de J.-P. Manganaro avec le texte traduit : tourné vers l’écriture, le premier n’hésite pas à donner sa version des Villes calviniennes, en privilégiant les harmonies sonores du texte source, alors que le deuxième, fidèle à la lettre, sait toutefois en préserver l’esprit et se tenir en équilibre entre son et sens. Les recueils de Collection de sable et du Château des destins croisés dévoilent ensuite la manière dont deux personnalités (Thibaudeau-Manganaro et Thibaudeau-Calvino) peuvent donner deux versions totalement différentes d’un même ouvrage, parfois successivement réécrit par l’auteur – comme ce fut le cas pour le Château. Figures antonymes, les traducteurs observés se sont révélés en plus deux grands médiateurs : par le biais de leurs créations personnelles (livres, articles, et émissions radiophoniques transcrites dans les Annexes de la thèse), ils se sont chargés de donner une image de l’écrivain italien sur le versant francophone des Alpes, en actualisant le rôle du traducteur-médiateur littéraire dans nos sociétés. La figure d’Hermès, messager des dieux, symbole du traducteur-médiateur, se profile en arrière plan.
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-02874012
Contributeur : Sandra Garbarino Benazzo Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : jeudi 18 juin 2020 - 17:01:24
Dernière modification le : mercredi 3 février 2021 - 15:56:02

Fichier

000.THESE PDF.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : tel-02874012, version 1

Collections

Citation

Sandra Garbarino. De la traduction : J. Thibaudeau et J.-P. Manganaro médiateurs d’Italo Calvino. Sciences de l'Homme et Société. Université de Nice - Sophia Antipolis, 2004. Français. ⟨tel-02874012⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

46

Téléchargements de fichiers

3