Éthique et assurance : Les défis philosophiques de l’assurance à l’âge de la Troisième Révolution Industrielle - Sciences, Normes, Démocratie Access content directly
Theses Year : 2023

Ethics and insurance : the philosophical challenges of insurance in the age of the Third Industrial Revolution

Éthique et assurance : Les défis philosophiques de l’assurance à l’âge de la Troisième Révolution Industrielle

Gabriel Lucchini
  • Function : Author
  • PersonId : 1254839
  • IdRef : 263022951

Abstract

Philosophy and insurance have a relationship that can be dated, a mimima, to the 17th century. Through this manuscript, we wanted to shed light on the nature of this relationship, and the way in which the problems attached to the contemporary evolution of insurance rationality (re)mobilize the philosophical spirit. In the private domain, the appearance of insurtechs, products of the Third Industrial Revolution, could indeed gradually dissipate the veil of ignorance that, until now, still covered the actuarial practices of insurers, and introduce new discriminatory practices, the legitimacy of which we wanted to question. In the public domain, the governmentality associated with the concept of the welfare state now seems to be competing with that which we have appreciated through the neologism of the "preventive state". While the former was built on the negation of the concept of (individual) "fault", and intervened a posteriori to risks in order to repair the damage, the latter forcefully reintroduces the need to recognize particular responsibilities - those of individual citizens and legal entities - in order to obviate a multiplicity of risks deemed socially unacceptable. This reversal of paradigms introduces important philosophical and political issues, which we have sought to examine with the greatest attention.
La philosophie et l’assurance ont une relation que l’on peut dater, a minima, du XVIIème siècle. Au travers de ce manuscrit, nous avons souhaité mettre en lumière la nature de cette relation, et la manière dont les problématiques attachées à l’évolution contemporaine de la rationalité assurantielle (re)mobilisent l’esprit philosophique. Dans le domaine privé, l’apparition des insurtechs, produits de la Troisième Révolution Industrielle, pourrait en effet progressivement dissiper le voile d’ignorance qui, jusqu’ici, couvrait encore les pratiques actuarielles des assureurs, et introduire de nouvelles pratiques discriminatoires, dont nous avons souhaité interroger la légitimité. Dans le domaine public, la gouvernementalité associée au concept d’État-providence semble désormais concurrencée par celle que nous avons appréciée au travers du néologisme d’« État-préventeur ». Tandis que la première s’était construite sur la négation du concept de « faute » (individuelle), et intervenait a posteriori des risques afin d’en réparer les dommages, la seconde réintroduit avec force la nécessité de reconnaître des responsabilités particulières – celles des individus-citoyens et des personnes morales – afin d’obvier à une multiplicité de risques jugée socialement inacceptable. Un renversement de paradigmes qui introduit d’importantes problématiques philosophico-politiques, que nous avons cherché à examiner avec la plus grande attention.
Fichier principal
Vignette du fichier
LUCCHINI_Gabriel_these_2023.pdf (2.07 Mo) Télécharger le fichier
Origin Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-04612058 , version 1 (14-06-2024)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04612058 , version 1

Cite

Gabriel Lucchini. Éthique et assurance : Les défis philosophiques de l’assurance à l’âge de la Troisième Révolution Industrielle. Philosophie. Sorbonne Université, 2023. Français. ⟨NNT : 2023SORUL157⟩. ⟨tel-04612058⟩
1 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More