Contribution pour une appréhension des coups d’État militaires de la troisième vague en Afrique - Sciences, Normes, Démocratie Access content directly
Journal Articles Revue Internationale du chercheur Year : 2024

A Contribution to the Apprehension of Third-Wave Military Coups in Africa

Contribution pour une appréhension des coups d’État militaires de la troisième vague en Afrique

Essodina Bamaze N'Gani
  • Function : Author
  • PersonId : 1169793

Abstract

The recent spreading upsurge of military coups in Africa is stirring up passionate activism and intellectual energies, as is the custom. From these numerous movements, a consistent pattern has emerged, which has even become a doxa: military coups are a source of destabilization and political instability in Africa. Against this backdrop, and without dismissing that pattern, this contribution first undertakes a taxonomy of the various military coups perpetrated across the African continent, as evidenced by the term “third-wave” in the title, and goes on to demonstrate that the new wave of military coups is likely to play a key role in Africa’s quest for self-reliance. Thus, through the lens of philosophy, history, law and related disciplines, this highly nuanced reflection argues that some of the military coups executed during the aforementioned wave should be considered as the “negation” from which could emerge the “negation of the negation”, corresponding in this case to a rejection of the institutional humiliation suffered by the State in Africa, and a genuine quest for its sovereignty.
La montée en fièvre contagieuse des récents coups d’État militaires en Afrique mobilise comme à l’accoutumée des passions militantes et des énergies intellectuelles. De ces multiples mobilisations a su s’imposer une constante devenant pour cela même doxique : les coups d’État militaires sont la source de déstabilisation et d’instabilité politique en Afrique. Contre cette constante, et sans toutefois la déconsidérer, la présente contribution procède d’abord à une taxinomie des différents coups d’État militaires sur le continent africain, ce dont témoigne l’expression de « troisième vague » dans l’intitulé, pour démontrer ensuite que cette nouvelle vague de coups d’État militaires recèle un potentiel dans la marche de l’Afrique vers sa quête de soi. Ainsi, sous le prisme de la philosophie, de l’histoire, du droit et des disciplines connexes, cette réflexion, fortement nuancée, appelle à considérer certains des coups d’État militaires de la vague susdite comme la « négation » à partir de laquelle va pouvoir résulter la « négation de la négation », correspondant ici à un rejet de l’humiliation institutionnelle de l’État en Afrique et une réelle conquête de sa souveraineté.
Fichier principal
Vignette du fichier
Contribution pour une appréhension des coups d'Etat militaires de la troisième vague en Afrique.pdf (989.03 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-04519099 , version 1 (02-04-2024)

Identifiers

Cite

Essodina Bamaze N'Gani. Contribution pour une appréhension des coups d’État militaires de la troisième vague en Afrique. Revue Internationale du chercheur, 2024, vol. 5 (N° 1), p. 987-1025. ⟨10.5281/zenodo.10850810⟩. ⟨hal-04519099⟩
122 View
9 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More